FIBD en WIP …

Plusieurs réunions sur le FIBD avec les organismes professionnels, les institutions et 9 eme art ont eu lieu ces dernières semaines, le communiqué du ministère en résume les points abordés.

Concernant la place des auteurs, comme dit lors de ces réunions, le SnacBD attend des réponses concrètes et des évolutions significatives dès l’édition 2017, pour ce faire nous avons élaborer un projet qui a été soumis à l’ensemble du comité de concertation FIBD 2017, en voici les grandes lignes:

Des Temps et un lieu « Professionnels »

Le FIBD étant l’événement qui rassemble le plus d’auteurs BD, il nous semble indispensable qu’un ensemble de rendez-vous professionnels et un lieu « auteur pro » soit mis en place

Rendez-vous et lieu où les auteurs pourront y puiser des informations tant dans le registre artistique que sur leur statut. Les modalités et la mise en place sont en construction, aussi, nous vous informerons de ses évolutions quand ce chantier sera plus avancé.

Un grand prix ouvert.

A l’instar du système mis en place lors de la dernière édition 2017, le SnacBD a demandé à ce qu’il n’y ait pas de comité de présélection pour le grand prix et que chaque auteur et autrice puisse voter selon son propre choix et selon ses propres critères (carrière, production, influence,etc.).

L’élection se ferait en deux tours : lors du premier tour. Une liste de 3 noms d’autrices/auteurs les plus cités sera retenue, puis, après accord des trois auteurs nommés, un deuxième tour déterminera le grand prix.

Afin que des auteurs ne soient pas oubliés, un système de vérification/inscription des votants va être mis en place pour que les auteurs oubliés puissent être intégrés à la liste des votants. Système que nous vous préciserons ultérieurement une fois ce dernier bien défini.

En outre, le vote se fera sous contrôle d’huissier.

Renouer avec le caractère festif du festival

Nous avons demandé a ce qu’ un lieu de rendez-vous « auteurs » comme il en existait au paravant (Cf Magic Mirror sur le plateau) soit remis en place ainsi qu’une soirée festive dédiée aux auteurs mais ouverte à tous les professionnels de la BD.

Par Ailleurs, Le FIBD, étant la plus grosse manifestation autour de la BD, le snacBD a rappelé qu’elle se doit d’être exemplaire quant à la rémunération des auteurs pour toutes interventions et ateliers sur la base des tarifs de la Charte comme préconisé par le CNL et les organismes d’auteurs du livre. Le Snac BD sera particulièrement vigilant sur ce point.

Enfin, nous avons entamer sans attendre une discussion avec les éditeurs et le festival concernant la mise en place d’une rémunération des auteurs en dédicace au FIBD. Cette discussion, que nous souhaitons constructive, devra évidemment s’étendre à l’ensemble des événements BD avec les professionnels du secteur et les organismes concernés.