Pour Frank

Frank Giroud est décédé le vendredi 13 juillet 2018 à l’âge de 62 ans. Le SNAC BD vient, lui, tout juste de passer sa première décennie d’existence. Avec sa compagne, la scénariste Virginie Greiner, Frank fût présent aux côtés du syndicat, dès sa fondation. C’est en effet en octobre 2006, lors du festival Quai des Bulles de Saint-Malo que le petit groupe d’auteurs alors en pleine phase de réflexion pour créer ce qui allait devenir le SNAC-GroupementAuteursBD rencontre Frank Giroud, à l’initiative de ce dernier.

Aussi motivés soient-ils, ces auteurs ont identifié le risque inhérent à toute organisation syndicale dans un milieu comme le nôtre : une légitimité potentiellement insuffisante pour parler au nom de toute la profession. En effet, à eux tous, ils ne cumulent alors même pas 40 ans de carrière…  Il faut donc absolument « recruter » des grands noms, reconnus non seulement par leurs pairs mais aussi par les éditeurs, les médias, les pouvoirs publics.

Avec d’autres, Frank Giroud va tenir ce rôle. Du haut de ses 25 ans de carrière et auréolé de plusieurs succès tant commerciaux que critiques, de Louis la Guigne au Décalogue, en passant par ses récits au sein de la prestigieuse collection Aire Libre, jouissant d’une excellente réputation de sagesse et de professionnalisme auprès de ses éditeurs, sa proposition de nous rejoindre et de servir de porte-parole auprès de nos interlocuteurs fût évidemment accueillie avec enthousiasme.

Membre fondateur du SNAC-GABD, son engagement en faveur de la défense des auteurs et autrices ne s’est jamais démenti, y compris dans les moments les plus difficiles. C’est donc avec une immense tristesse que les membres du SNAC BD ont appris sa disparition et souhaitent saluer la mémoire de cet auteur d’exception, aussi engagé et humaniste qu’il était talentueux.

Avec toute notre éternelle reconnaissance,

Les membres du SNAC BD.


Crédit photo : Esby sous license © Wikimedia Commons.
Photo recadrée et modifiée. Voir le fichier original.

Partager Google+ LinkedIn