Ouvrir un magasin légal de CBD en France, meilleures astuces

magasin légal de CBD en France

Aujourd’hui, de nombreuses échoppes françaises qui vendent des produits au cannabidiol voient le jour. Cette molécule permet en effet de fabriquer différents produits à commercialiser sur le marché. Toutefois, ouvrir un Shop de ce genre signifie respecter les législations en la matière. Comment ouvrir un magasin légal de CBD en France, voici les meilleures astuces

Bien choisir le local de son CBD Shop

Pour attirer les clients, il faut que votre magasin de CBD soit facilement accessible. C’est pourquoi il faut choisir un local visible pour booster les ventes de vos différents produits à base de cannabidiol. Heureusement, en France il n’y a pas besoin de disposer d’un local immense. Un petit local suffit largement, car il faut juste assez de place pour recevoir les clients et présenter les produits dans les meilleures conditions. Cela vous permettra d’économiser les coûts d’un grand espace. Vous pouvez ouvrir un magasin légal de CBD en proposant de rayons bien étoffés de produits de qualité.

Créer un compte bancaire pour magasin légal de CBD

Bien que le cannabidiol soit légal en France, ce sujet reste sensible pour beaucoup. Ainsi, en se rendant en banque ou dans une autre institution, les vendeurs peuvent ressentir cette réticence. Effectivement, les institutions légales refusent souvent de domicilier les boutiques de vente de substances considérées comme “stupéfiant”. Il est nécessaire de passer par un établissement conventionnel pour le commerce, mais la démarche reste compliquée. Toutefois, il est possible de se tourner vers les banques en ligne qui peuvent parfaitement se substituer aux banques traditionnelles.

Quels produits vendre dans son CBD shop France ?

Un magasin légal de CBD peut commercialiser tous les produits à base de CBD à l’exception des fleurs de CBD. Et vu que chaque client a ses préférences, il est conseillé d’avoir à peu près tous les produits CBD disponibles. Parmi les produits que vous pouvez proposer il y a par exemple les bonbons CBD, les huiles CBD, les e-liquides. L’idée de diversification des produits permet de valoriser la vitrine. En effet, en visitant un magasin légal de CBD, le consommateur peut rechercher différents moyens de consommation. Ainsi, il est important de piquer des produits dans chaque catégorie pour découvrir ce que les clients recherchent le plus.

CBD en France

Quel statut et quel budget pour un magasin légal de CBD en France ?

Une personne qui souhaite créer son enseigne en étant seule peut opter pour le statut SASU. La plupart des CBD Shop optent actuellement pour cette option. Il est préconisé de faire des statuts larges portant sur la commercialisation de produits de bien-être. En effet, les termes “cannabis” et “chanvre” peuvent freiner les démarches administratives. Il vaut mieux se renseigner auprès de son avocat avant d’ouvrir son magasin légal de CBD.

En matière de budget, il faut compter entre 5000 € et 15000 € de droit d’entrée. Une devanture bien décorée coûte presque 1000 €. La même somme est à prévoir pour disposer d’un stock suffisant de produits (e-liquide, huiles de CBD…). Il faut aussi prévoir environ 500 € de frais de location.

Le produit et l’origine du CDB doivent être légaux

Pour vendre légalement du CBD, il faut prendre en compte les règles qui régissent les produits que vous allez vendre. C’est notamment en vue de préserver la santé publique, et de n’autoriser uniquement que les produits adaptés pour tous.

En matière de légalité, il faut tout d’abord prendre en compte le taux de THC présent dans les produits CBD que vous allez vendre. Il doit en effet être inférieur à 0,2 %, pour ne pas engendrer des effets hallucinatoires ou autres dans le genre. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site tackk. Vous y trouverez des informations plus précises sur le taux de THC et son origine.

En second lieu, il est à noter que les produits CBD que vous allez commercialiser doivent être issus d’une seule plante : Le Sativa L. C’est la seule variété de plantes de chanvre que vous pouvez commercialiser en France. Ainsi, avant d’ouvrir votre magasin, tâchez de trouver un fournisseur sérieux et responsable. Renseignez-vous sur ses produits et notamment la fleur qu’il utilise. C’est notamment la variété de chanvre acceptée, car le taux de THC qu’elle contient est seulement de 0,2 %, l’équivalent du taux légal dont nous venons de parler.

Par la suite, il faut également ne pas omettre de connaitre l’origine des produits que vous allez utiliser. Les produits CBD légaux en France sont ceux issus de la graine et de la racine de chanvre. Ils ne doivent pas être issus de la plante ni des fleurs, c’est aussi le cas pour les feuilles. La raison est notamment due au fait que les 0,2 % de THC sont présents dans ces parties de la plante. Alors qu’il faut que les produits à commercialiser aient un taux inférieur à cela.

Enfin, vous devez vous renseigner sur les différentes notions du CBD pour en savoir plus sur la législation de ces produits. Il ne faut donc pas s’y aventurer à l’aveugle au risque d’être poursuivi par la loi.

magasin légal de CBD en France

Bien choisir vos fournisseurs

Avant d’ouvrir votre magasin légal de CBD, vous devez bien choisir à l’avance votre fournisseur. Il faut que ce dernier soit légal, notamment par rapport à sa production. Travailler avec un fournisseur qui ne cultive pas la plante légale peut vous compromettre à une infraction pénale. En effet, vous êtes un de ses revendeurs et risquez également la prison pour ce méfait.

Par ailleurs, il faut également connaitre les modes d’extraction qu’utilise votre fournisseur. Cela permet notamment de définir la qualité de vos produits et de tout ce qui s’ensuit. Les différents modes d’extraction offrent à la fois des avantages et des inconvénients. La meilleure méthode est l’extraction au CO2 supercritique. C’est la meilleure, mais notamment la plus complexe. Le prix sera donc un peu plus élevé.

Devenir cultivateur et vendeur à la fois

Il est en effet possible de devenir cultivateur et vendeur à la fois. Il vous suffit de prendre en compte la législation sur la culture du CBD. L’avantage, c’est que vous pouvez contrôler vous-même la qualité de vos produits. Ce sera également plus pratique pour contrôler la production et ne pas dépendre d’un fournisseur.

Vous pourrez ainsi varier tous vos produits et mieux répondre aux exigences des clients. De cette manière, la gamme de votre produit sera plus étendue. Toutefois, cela implique notamment le besoin d’avoir une connaissance approfondie dans le monde du CBD. Tâchez donc de prendre en compte tous les détails importants.

Les boutiques alternatives pour vendre légalement du CBD

Quand vous voulez vendre du CBD, cela ne veut pas dire que vous allez devoir ouvrir un magasin uniquement dédié à cela. Vous pouvez en effet opter pour des boutiques alternatives vendant à la fois du CBD, mais d’autres produits par la même occasion.

Vous pouvez vendre du CBD dans les boutiques qui vendent du matériel de cigarettes électroniques. Cela concerne le plus souvent l’e-liquide ou les huiles pour les vapoteurs. Vous pouvez aussi vendre les produits CBD dans les bureaux de tabac. Ce sera parfaitement légal, mais vous ne serez pas autorisé à vanter les effets thérapeutiques du CBD.

Share