Processus de fabrication du CBD

fabrication du CBD

L’huile ou les capsules de CBD tel qu’ils sont achetés suivent un certain nombre de processus avant de se transformer en produit fini. Différentes méthodes sont utilisées pour la fabrication de ces produits. Il s’agit notamment du processus d’extraction par CO2, du processus d’extraction par l’huile et du processus d’extraction par l’alcool. Nous vous en disons plus ici !

Le processus d’extraction par CO2

Encore appelée « méthode d’extraction supercritique », cette méthode d’extraction est actuellement la plus populaire pour produire le CBD. Elle est très efficace parce qu’il permet d’extraire tout le CBD présent dans la plante de cannabis. Comme le nom du processus l’indique, le dioxyde de carbone ou le supercritique est l’élément utilisé pour effectuer l’extraction.

La pression de l’air du gaz est augmentée à un niveau où il agit comme un liquide. Une fois ce liquide de CO2 obtenu, il est utilisé afin d’éliminer tout le CBD de la plante de chanvre. Ajoutons qu’ici, toute la plante de chanvre est utilisée lors du processus d’extraction. L’un des plus grands avantages de ce processus d’extraction est qu’il n’est pas nécessaire de chauffer la plante.

Ainsi, on conserve toutes les substances qui sont sensibles à la chaleur. Aussi, ce processus d’extraction garantit la conservation de tous les ingrédients contenus dans la plante de chanvre. C’est pourquoi il est utilisé pour la conception de tous les produits CBD RAW. En effet, ces produits contiennent d’autres cannabinoïdes en plus du CBD. On y retrouve également des terpènes naturels, des phénols et des flavonoïdes.

Malgré ces nombreux avantages, le processus d’extraction par CO2 présente tout de même un inconvénient. Il s’agit de son coût qui est assez élevé. Toutefois, il est moins coûteux que le processus d’extraction par huile. De plus, le processus d’extraction par CO2 permet d’avoir un goût plus vif et plus amer.

Le processus d’extraction par huile

À l’opposé du précédent processus, celui d’extraction par l’huile nécessite du chauffage. Aussi, il faut utiliser uniquement les bourgeons du chanvre pour effectuer l’extraction. Sachez que la concentration de CBD est beaucoup plus élevée dans les bourgeons que dans le reste de la plante. En procédant ainsi, les ingrédients contenus dans la plante elle-même sont perdus.

processus d’extraction

La perte des ingrédients laisse place au CBD pur, ce qui fait de cette procédure, l’idéal pour la fabrication de produits CBD pur. L’avantage est que les produits CBD sont non seulement purs, mais ils ont meilleur goût que les produits CBD RAW.

Le processus d’extraction par alcool

Contrairement aux précédents processus, celui par alcool est simple et peu onéreux. Les bourgeons de chanvre sont généralement les seuls ingrédients utilisés lors de ce processus. Ils sont trempés dans l’alcool pendant un certain temps pour permettre au CBD de se dissoudre. L’alcool s’évapore après et laisse place à une pâte de CBD collante.

Bien qu’il soit plus simple à réaliser et peu onéreux, le processus d’extraction par alcool présente quelques inconvénients. Il s’agit de délai de transformation qui est relativement long. Aussi, on constate la perte de beaucoup d’ingrédients actifs tout au long du processus d’extraction du CBD.

Le processus utilisé pour l’extraction du CBD dépendra du produit que vous souhaitez à fabriquer. Néanmoins, les adeptes des produits à base de CBD prônent le processus d’extraction par CO2. Il est plus sûr, car il ne laisse passer aucun résidu toxique dans le CBD extrait.

Share