Vapoter du CBD en voyage, les pays qui l’autorisent

Vapoter du CBD en voyage

Les lois sur l’usage du cannabidiol sont pratiquement différentes dans tous les pays du monde. Si certains pays autorisent la vapote de CBD, dans d’autres pays cela peut être illégale. Selon l’endroit, il peut être complètement interdit de vapoter du CBD. En effet, bien que le cannabidiol ne produise aucun effet psychotique, il s’agit tout de même d’une substance issue du cannabis.

Or, la consommation du cannabis et de ses substances dérivées fait l’objet d’une pénalisation dans certains pays. Voyons alors les pays où il est toujours possible de profiter de sa cigarette électronique au CBD sans aucun risque.

Les pays qui autorisent le vapotage de CBD

De nombreux pays interdisent encore l’achat et l’usage de cigarette électronique au CBD notamment dans les lieux publics. Or, cette pratique est vue comme une aide au sevrage au tabac. C’est pourquoi la législation dans certains pays autorise et encourage même de vapoter du CBD. Tel est le cas de la France et l’Angleterre ou plus précisément, le continent européen. En effet, pour votre déplacement dans toute l’Europe, vous pouvez toujours profiter de votre cigarette électronique.

Dans les pays étrangers comme l’Amérique du Nord, le Canada, les États-Unis ont légalisé et ouvert le marché du cannabis et donc du CBD. Il en est de même pour le Massachusetts, l’Arizona, la Californie, l’Oregon ou encore l’Alaska. En Amérique du Sud, il est aussi possible de continuer de vapoter du CBD en Jamaïque et en Uruguay. Quant à un voyage en Afrique, seul l’Afrique du Sud autorise légalement l’usage d’e-cigarette au cannabidiol.

Pour ce qui est du continent asiatique, il s’agit d’une zone encore sensible concernant le cannabidiol. Jusqu’à maintenant, il n’existe aucun pays qui a créé une législation concernant l’usage de cette substance. La Thaïlande est aussi un pays très strict sur l’utilisation d’e-cigarette. Il est formellement interdit de vapoter du CBD sur tout le territoire Thaïlandais. Le non-respect de cette législation entraine une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison.

Vapoter du CBD : légalisation

Certains pays comme la France et l’Angleterre s’engagent dans la lutte contre le tabagisme. C’est pourquoi elles voient la vape comme une aide efficace au sevrage. De plus, la vape procure également des effets bénéfiques sur l’organisme. À savoir que le cannabidiol dispose de propriétés anti-inflammatoires, antidépresseurs et lutte contre l’anxiété.

Toutefois, même si vapoter du CBD est autorisé dans de nombreux pays, il existe certaines législations à ce propos. Le cannabidiol pur est autorisé sur le marché français à condition que l’e-cigarette soit dépourvue de THC ou toute autre substance nocive. Ce cannabinoïde doit aussi être conditionné sous forme liquide. Il peut s’agir d’huile CBD ou d’e-liquide au CBD. Encore plus important, il faut être majeur pour vapoter en France.

Concernant cette législation de vapoter du CBD à l’étranger, le gouvernement de chaque pays prend les dispositions qui lui semblent adéquates. Cependant, les pays qui interdisent l’usage de la vape sont en majorité des pays où le tabagisme règne encore.

Vapoter du CBD

Quelle cigarette électronique est adaptée pour vapoter en voyage ?

Avez-vous prévu de voyager à l’autre bout du monde et ne pouvez pas vous passer de votre e-cigarette ? Découvrons quelle cigarette électronique vous pouvez vapoter et quelles sont les conditions qui régissent cette activité durant votre voyage.

Est-ce que toutes les cigarettes électroniques peuvent-elles être vapotées en voyage ?

Rappelons qu’il existe trois types de cigarettes électroniques à savoir :

  • le format tube,
  • le pod mod
  • et la box.

Bien évidemment, ces modèles sont tous adaptés pour vapoter en voyage, mais à condition de vous conformer aux règles qui régissent le moyen de transport que vous utilisez. Toutefois, il faut aussi prendre en compte les lois qui s’appliquent dans le pays destinataire.

Ainsi, pour savoir quelle cigarette électronique choisir, cela ne dépend que de vos besoins en termes de vapotage et des conditions de la compagnie de transport. Et la plus importante est de vous renseigner au préalable si le pays hôte est favorable au vapotage.

Quelle cigarette électronique choisir pour vapoter en voyage ?

Avant de découvrir la cigarette électronique la mieux adaptée, voyons d’abord les caractéristiques de chaque modèle une à une.

La cigarette électronique en format « pod » est plutôt conseillée pour vapoter de l’E.-liquide alternatif, car il n’a pas une grande puissance. Beaucoup plus pratique, cet E.-cigarette se démarque de par sa facilité d’utilisation. D’ailleurs, elle n’a pas besoin d’un maximum de réglages pour être utilisée sans oublier qu’il n’est pas très encombrant.

Pour le modèle « box », il est beaucoup plus encombrant et offre une grande capacité de vapotage. Au vu de ces paramètres, le format « tube » ou « All in One » semble être le plus adapté. Et ce, car il n’a pas besoin d’un grand nombre de réglages et que tous les éléments qui le composent y sont déjà fournis.

cigarette électronique

Voyager en avion : que faut-il faire avec sa cigarette électronique ?

Comme nous le savons, la présence des appareils électroniques en marche à bord de l’avion est strictement interdite. De ce fait, la cigarette électronique n’est pas épargnée. Ainsi, lorsque vous allez prendre l’avion, il est impératif de respecter ces règles. À savoir d’emporter votre cigarette électronique avec vous comme bagage à main et non en soute. Et ce, car elle peut représenter un danger en soute avec un risque de départ de feu.

Ainsi, lorsque vous êtes amené à voyager en avion, vous devez vider le clearomiseur et le garder comme bagage à main durant la durée du trajet. Et ce, dans un sac en plastique qui contient vos parfums. L’E.-liquide qui est contenu dans ce dernier ne doit pas excéder les 100 ml.

Peut-on vapoter pendant un vol ?

Les règles qui régissent le vapotage pendant un vol restent les mêmes. Ce qui fait que vous ne pouvez pas vapoter durant l’intégralité du vol, et ce, quelles qu’en soient la raison et la compagnie aérienne que vous choisissez. La première raison en est bien sûr les gênes occasionnées envers les autres voyageurs.

Si la cigarette électronique est autant prohibée pendant un voyage en avion, c’est parce cela pourrait exploser en cas de surchauffe ou de piles endommagées. Quoi qu’il en soit, évitez d’essayer de vapoter dans les toilettes parce que ces dernières sont aussi munies de détecteurs de fumées.

Share